Download Discourses by Epictetus, George Long PDF

By Epictetus, George Long

But the tension on patience, self-restraint and tool of the desire to resist calamity can frequently look coldhearted. it truly is Epictetus, a lame former slave exiled via the Emperor Domitian, who deals by way of a long way the main confident and humane model of stoic beliefs. «The Discourses», assembled through his scholar Arrian, trap him in motion, publicly taking off his perspectives on moral dilemmas.
Committed to speaking with the widest attainable viewers, Epictetus makes use of humor, imagery conversations and homely comparisons to place his message throughout. the result's an ideal common justice, calm indifference within the face of ache – that have proved so influential all through Western historical past.

Show description

Read Online or Download Discourses PDF

Best other social sciences books

Die Krisis der Europäischen Wissenschaften und die Transzendentale Phänomenologie: Ergänzungsband Texte aus dem Nachlass 1934—1937

Der vorliegende Band vereinigt Husserls letzte Nachlaßmanuskripte, die im Zusammenhang mit der Arbeit an der Krisis-Abhandlung in den Jahren 1934 bis 1937 verfaßt wurden. Mit dieser werkgeschichtlichen variation wird ein Ergänzungsband zu Husserls letztem Werk, Die Krisis der europäischen Wissenschaften und die transzendentale Phänomenologie, publiziert in Husserliana VI, vorgelegt.

Skeptische Methode im Blick auf Kant

Odo Marquard's doctoral thesis approximately KAnt's skepticism.

Extra info for Discourses

Sample text

PASCAL, Pensées. Les Maximes de La Rochefoucauld donnaient une vision si radicalement pessimiste de l'homme qu'elles ne pouvaient manquer de dresser contre elles de vives oppositions et, dans les faits, elles furent nombreuses de la part de ceux qui ne pouvaient accepter que l'on asservisse l'homme à la domination quasi invincible — j'allais écrire, si le mot n'était pas un peu exagéré, la « damnation » — de l'amour-propre et des impulsions secrètement organiques qui déterminent sa volonté au point de détruire toute liberté véritable et de nier quasiment sa responsabilité à l'égard de ses actes.

On comprend dès lors pourquoi l'amour-propre tient une place si essentielle dans le portrait que La Rochefoucauld dresse de l'homme, pourquoi l'amour-propre fait de la société un théâtre hypocrite et cruel où se joue une lutte pour la reconnaissance qui, à la différence du conflit hégélien, ne mène à aucune conscience de soi. Dans le regard introspectif que l'être lucide et honnête jette sur lui-même, ce n'est pas l'image de son être authentique qui apparaît, mais une multiplicité de passions, d'humeurs, d'intérêts 12.

Le « sujet » qui vise à la reconnaissance, ce n'est pas la conscience, l'homme qui se pose comme « esprit » et vise à être reconnu comme tel (la figure du maître dans la dialectique hégélienne), mais l'amour-propre, c'est-à-dire une hypostase démonique que l'on ne peut identifier à la subjectivité. Inauthenticité du moi qui n'existe que dans le miroir du regard des autres où il se cherche en vain lui-même, où il ne peut jamais se trouver parce qu'il n'est ici aucune dialectique à l'oeuvre. « Si rien en dehors du "moi" existe, et si le "moi" est le résultat de la pression sous forme d'un jeu de miroirs exercé par les hommes les uns sur les autres, quelle est la garantie de son "authenticité" ?

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 19 votes