Download Les discours du corps au XVIIIe siecle : by Helene Cussac PDF

By Helene Cussac

Show description

Read or Download Les discours du corps au XVIIIe siecle : litterature-philosophie-histoire-science PDF

Similar other social sciences books

Die Krisis der Europäischen Wissenschaften und die Transzendentale Phänomenologie: Ergänzungsband Texte aus dem Nachlass 1934—1937

Der vorliegende Band vereinigt Husserls letzte Nachlaßmanuskripte, die im Zusammenhang mit der Arbeit an der Krisis-Abhandlung in den Jahren 1934 bis 1937 verfaßt wurden. Mit dieser werkgeschichtlichen version wird ein Ergänzungsband zu Husserls letztem Werk, Die Krisis der europäischen Wissenschaften und die transzendentale Phänomenologie, publiziert in Husserliana VI, vorgelegt.

Skeptische Methode im Blick auf Kant

Odo Marquard's doctoral thesis approximately KAnt's skepticism.

Extra resources for Les discours du corps au XVIIIe siecle : litterature-philosophie-histoire-science

Example text

Si vous avez assez de ferveur pour rassembler toutes les particules d’esprit qui sont en vous, en les appliquant toutes à cet objet [la gloire de Dieu], il est certain qu’il n’en restera aucune pour avertir l’âme des coups que votre chair recevra ; vous ne les sentirez pas49. La fidélité du père à la physiologie cartésienne rend la manipulation à laquelle il la soumet encore plus évidente. La structure des nerfs et leur rôle dans la transmission des impressions au cerveau sont précisément ceux que leur attribue Les Passions de l’âme50.

218. 32. Michel Delon, « Le corps sadien », loc.  28. 33.  26. 14/01/09 16:34:38 38 Les discours du corps au XVIIIe siècle jouissif ? L’expérience consiste à déterminer « s’il n’est pas très certain que cette compression détermine dans celui qui l’éprouve le nerf érecteur à l’éjaculation34 ». Les résultats finissent par être satisfaisants : « la compression que [la] corde op[ère] sur la masse des nerfs [met] en feu les organes de la volupté35 ». Ainsi, par des expériences extrêmes, on tente de comprendre le corps.

L’encyclopédisme, disons-le avec Maurice Blanchot, est une des conséquences de l’exigence de l’excès. C’est la vocation plurielle du corps, sa détermination vers une certaine totalisation, mais aussi vers un certain éclatement qui met le corps dans une sorte de tension entre présent, passé et avenir. C’est cette tension entre passé et avenir au cœur du présent qui caractérise l’encyclopédisme du corps. Le passé du corps donne un déjà que complètera un être pas encore du corps. Le déjà, le maintenant et le pas encore du corps forment en complémentarité la synthèse ouverte qu’est l’encyclopédisme.

Download PDF sample

Rated 4.91 of 5 – based on 20 votes